01 août 2006

Il a mis son manteau de pluie parce qu'il pleuvait*

Je me suis réveillée longtemps après que le réveil ait sonné, une marque en travers du visage. Une marque de drap froissé. Pas le temps de m’étirer. J'ai ouvert les rideaux épais pour entr’apercevoir la faible luminosité derrière les vitres. Ce matin, mes yeux plissés n’ont pas été aveuglés par la lumière du jour. Dommage. Pas le temps de m'attarder, j'ai filé à la douche comme disait maman avant. Avant c'était y'a longtemps. Maintenant le café ne coule plus tout seul. Vient la contemplation devant l’armoire pleine... [Lire la suite]
Posté par fruit à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juin 2006

La carte postale de F.

J'ai reçu hier une très jolie carte postale des balkans. Le mot de F. au verso est court mais il sent les vacances. La carte était négligemment posée sur le paillasson devant ma porte d'entrée entre un courrier d'EDF (une facture sans doute : j'ai pas ouvert) et une publicité pour un serrurier. J'aimerais bien avoir une boîte aux lettres. Je l'ouvrirai alors chaque jour fébrilement pour voir si... mais plus personne n'écrit aujourd'hui alors à quoi bon ? Bien sûr, on s'envoie des mails et le petit message "vous avez reçu du... [Lire la suite]
Posté par fruit à 09:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 juin 2006

Pour l'amour du risque ou de la baguette faut voir

Hier, alors que je marchais tranquillement dans les rues de Paris (en fait, j'allais acheter du pain dans ma boulangerie préférée Place Aligre), j'ai croisé un homme et son chien. Enfin, j'ai surtout croisé le regard affamé de son chien... Comme d'habitude, en de pareils cas, j'ai retenu ma respiration, tenté en vain de penser à autre chose et accéléré ma démarche tout en essayant de paraître décontractée. Pas évident. Pas évident, surtout quand on a une peur bleue des chiens et qu'on passe à côté d'un gros pitbull sans... [Lire la suite]
Posté par fruit à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2006

Hier, j'ai ceuilli un coquelicot

et j'ai déjeuné sur l'herbe. J'ai lézardé sous le soleil occitan à l'ombre d'un vieux tilleul, pris un coup de soleil sur l'épaule droite. Je me suis nourrie de fraises et aussi de cerises noires, de camembert au lait cru et de pain de campagne. J'ai regardé le ciel et j'ai plissé les yeux. Hier, j'ai fait du vélo sur les bords d'une Garonne languissante et ombragée. J'ai fait la course et suée dans la montée qui mène au  petit clocher. Sur la place du village, j'ai bu à la fontaine de l'eau claire et j'ai souri. ... [Lire la suite]
Posté par fruit à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]