06 février 2007

Je suis somme je suis

Un jour, je ne me souviens plus vraiment quand, j’ai vu un homme me sourire.
Un homme que je ne connaissais pas. Il m’a sourit et j’ai pensé " cet homme est idiot ".
Evidemment que c’est ridicule, on peut sourire sans raison.
Mais voilà, moi, quand je sors, je me barricade, je mets mon armure et mon chapeau de pluie vert.
Bien sûr il y a quelque chose qui cloche, une contradiction en moi : j'ai envie de sourire mais je ne souris pas.
Pour voir derrière mon armure, il faut me toucher ou m’effleurer, me convaincre de laisser ma carapace au vestiaire.
Mes amis me disent " tu sembles froide quand on ne te connaît pas, autant te connaître ".
Oui, et le contraire est vrai aussi, je passe à côté de pas mal de chose...
Comme je suis consciente de tout cela, je fais attention.
Avec l’âge, j’ai pris de l’assurance et j’ai un peu changé.
Pourtant, quand on me sourit dans la rue sans raison, je trouve toujours ça louche.
Sauf quand je découvre un peu plus loin, dans le miroir d'une vitrine que j'ai du chocolat au bout du nez....sacré cappuccino !

Posté par fruit à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Je suis somme je suis

Nouveau commentaire