26 septembre 2006

Chéri, j'ai trouvé un jean !

jeanCa a l'air tout bête comme ça mais l'achat d'un jean, pour moi, relève de l'Evénement. Oui, de l'é-vé-ne-ment. J'en ai eu, dans ma vie, en tout et pour tout 3. 3 en 29 ans, ça fait peu. Je pourrais dire 3 en 17 ans, compte tenu que jusqu’à l’âge de 12 ans, je ne mis pratiquement que des jupes, des robes, des collants en laine colorés, des bermudas et des joggings. Merci maman. Faut dire qu’à l’époque, je m’en moquais un peu de tout ça... ce qui m’intéressait dans la vie c’était m’amuser, bouquiner et rire et manger des bonbons. Mon premier jean remonte donc à mes 12-13 ans, ce devait être un jean Naf-Naf, la marque fétiche de mon adolescence. Je l’ai gardé longtemps, y’avait des fleurs brodées sur les poches, je trouvais ça très mode. Mon amour du jean s’est arrêté là. J’ai bien essayé d’en acheter d’autres par la suite, un Levis bleu et un Lee noir, c’est tout. Je ne me suis jamais plus sentie à l’aise dans un jean, souvent à l’étroit faut bien l’avouer. Pour moi, le jean est un vrai mystère et sa quête comporte un grand nombre d’obstacles. Appelez-moi Indiana Jones...

- Problème n°1 du jean : la taille du jean.
Je n’ai jamais su quelle taille essayer et donc acheter. Je me retrouve à chaque fois en cabine avec 5 pantalons minimum et aucun à acheter : trop long, trop étroit, trop court, trop large. Je sors à chaque fois de là désespérée et déprimée. Et quand par bonheur je trouve un jean qui me va, la couleur ne me plait pas. En désespoir de cause, j’achète quand même. C’est le cas du Lee noir délavé – que je n’ai donc jamais porté parce qu’à l’époque, ça faisait 30 ans que c’était déjà plus à la mode -. Je pourrais bien sûr trouver un jean « à ma taille  mais trop long » et le faire raccourcir mais je trouve qu’un ourlet sur un jean, c’est pas top quand même. Je pourrais aussi demander au vendeur, l’est là pour ça, c’est vrai ... mais non.

- Problème n°2 du jean : les magasins de jean et les vendeurs donc.
En fait, y’a pas que les vendeurs, y’a aussi la musique. Suis pas à l’aise. Je rentre dans un magasin Levis et on dirait un éléphant dans un magasin de porcelaine : l’impression que tout le monde me regarde, un point noir sur la figure ferait moins d’effet, suis pas à ma place voilà tout. Faudrait peut-être aussi que je m’habille en conséquence quand je décide de me pointer dans un magasin de ce type. Un peu comme lorsqu’on décide d’aller chez le coiffeur : mieux vaut être maquillée et plutôt bien fringuée (z’avez pas remarqué, vous, que le coiffeur coupe souvent en fonction de l’allure de la cliente ?). Bref, l’ambiance du magasin de jean me presse vers la sortie. C’est pas ma faute à moi. Depuis j’ai compris qu’on trouvait des jeans ailleurs, dans des magasins comme H&M et Gap (mes préférés).

- Problème n°3 du jean : le prix du jean.
Non mais sans blague, vous avez vu le prix des jeans ? Faut compter 90 euros en général. Or avec 90 euros, j’ai l’impression –fausse- que je pourrais m’acheter tout plein d’autres trucs bien plus intéressants qu’un simple pantalon ! Et puis, ça me gonfle d’investir (à 90 euros on peut parler d’investissement, non ?) dans une fringue que je ne peux porter que le week-end (parce qu'en plus, pas question de mettre un jean pour aller bosser). Je sais que mon raisonnement ne tient pas la route parce qu’il y a tout de même une bonne cinquantaine de week-end dans l’année, soit 100 jours environ, auxquels faut rajouter pour être honnête les jours de RTT et les jours de congés payés, environ...pfff...j’arrête de compter. Bon, en même temps, je ne vais pas mettre que ça non plus hein. Bon.

- Problème n°4 du jean : la mode du jean.
Enfin, surtout la mode actuelle. Entre nous, la coupe « slim » ne me va pas du tout, mais alors du tout. L’année dernière, je me souviens avoir pensé que cette mode ne durerait pas. Tu parles, Charles... Personnellement, je m’en moque d’avoir un jean à la mode. Bon évidemment, je n’ai pas non plus envie d’avoir un jean à paillette ou bleu délavé hein. Le problème c’est que je ne vois plus que ça dans les magasins, des jeans « slim »...

Tout ça pour dire que j’ai sacrément du mal à trouver un jean. Périodiquement je me lance de nouveau dans cette quête infernale. Et périodiquement, ma course s’avère vaine. Ce qui m’énerve le plus, c’est d’entendre des filles dire « ah, mon jean, c’est ma seconde peau, je ne le quitte pâââs ». Ces filles sont en général drôlement bien foutues... Grrrr, en fait, je suis jalouse, hein, c’est tout !

Enfin, je commençais à tirer définitivement un trait sur LE jean quand je découvris le rayon jean de GAP. LONGetLEAN. Merci Gap ! Ce n’est pas donné, 62 euros, mais j’ai trouvé alléluia un jean qui me va, dans une couleur qui me plait et dans lequel je suis super à l’aise. Le truc aussi, c’est que je me suis enfin décidée à essayer un jean à ma taille, et pas une taille en dessous de ma taille !! Ca aide...


- en même temps, ce qui me rassure c'est que je ne suis pas
la seule à avoir ce foutu problème -

Posté par fruit à 09:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Chéri, j'ai trouvé un jean !

    Je bondis de bllogs en blog et me voilà sur le tien en arrivant de pensées de ronde....


    Et ben j'aime! J'ai voulu aller sur canalblog (plus simple que MSN) mais j'ai apas encore tout compris...on peut mettre de lamusique sur le blog ? J'ai pas trouvé.

    Posté par Eva l'architecte, 26 septembre 2006 à 14:04 | | Répondre
  • hi hi hi!

    C'est vrai que l'achat d'un jean est une vraie galère. Moi je me concentre sur HetM maintenant. Les jeans sont pas chers et ils recoivent souvent de nouveaux modèles, et pas que du slim!!
    Félicitation pour ta nouvelle acquisition!!

    Posté par claire, 26 septembre 2006 à 19:26 | | Répondre
  • Eva l'archtitecte > (super métier dis donc!) j'en sais rien pour la musique mais il est clair que la gestion d'un blog sur canalblog est toute simple, enfin je trouve !

    Claire > j'ai quand même un problème de taille chez H&M : quand je trouve la largeur, c'est jamais la bonne longueur et vice-versa ;o)
    Mais c'est vrai qu'ils ont des jeans sympas (et pas que ça d'ailleurs)

    Posté par Fruit, 27 septembre 2006 à 11:23 | | Répondre
  • Oh que oui ! moi aussi j'ai toujours trouvé ça galère la quête du jean ! Le mien actuel est de chez Promod, pas donné non plus d'ailleurs.

    Et mon premier jean je crois bien aussi que c'était un Naf Naf, avec Naf écrit de plusieurs couleurs sur une cuisine (truc que je supporterais pas aujourd'hui d'ailleurs) ! (enfin je sais plus si c'était exactement le premier, mais je préfère passer sur l'époque où ma mère voulait me fringuer chez Marks & Spencer ...)

    Posté par Odile, 28 septembre 2006 à 10:59 | | Répondre
  • ) Marks & Spencer, ah lala, je m'en souviens bien de leur pantalon sans élastique et de leur polo de mémé aux couleurs pâles.... perso, je finissais toujours ma course au rayon des eaux pétillantes aromatisées, des chips au vinaigre et des biscuits anglais !!

    Posté par Fruit, 28 septembre 2006 à 11:13 | | Répondre
  • Ha oui, je ne parle pas de la longeur!!! Je vais un petit mètre 56, et je n'ai jamais trouvé de fut auquel je ne doive pas faire un ourlet...sauf peut être des pantacourts!
    C'est vrai que je suis malheureusement d'accord avec toi, les ourlets sur les jeans c'est moche!

    Posté par claire, 28 septembre 2006 à 12:52 | | Répondre
Nouveau commentaire