08 septembre 2006

Des ailes t'avaient poussé au creux des reins*

DSCF0047Un coup de fil peut vous changer la vie, c'est fou quand même !

Alors qu'il y a quelques jours de ça, je vivais dans le stress -et l'oeil en permanence rivé sur mon téléphone-, aujourd'hui je suis sur un petit nuage, doux comme une couverture en laine polaire et moelleux comme une brioche de tante Jeanne. De mon petit nuage, je regarde passer les orages au loin et je souris. Car oui, voilà, depuis mardi je souris. Je souris bêtement aux passants dont je croise le regard dans la rue par hasard, à mes collègues qui n'en croient toujours pas leurs zoreilles et leurs zyeux..zavaient qu'à faire gaffe, m****, à mon directeur qui lui ne sourit pas mais alors pas du tout, à la boulangère qui n'a répondu à aucun de mes "bonsoir" en 2 ans, à mon voisin du 1er mais si, le beauf a moustache qui gueule quand j'allume la lumière de ma cuisine après 22h...

Je suis de bonne humeur, rien de peut altérer cette béatitude dans laquelle je me pâme depuis 3 jours et c'est pas peu dire.

Donc dans 1 mois je ne serais plus là.

Bye bye, ciao, nana ...

Tout se mélange dans ma tête. Je n'ai plus les idées claires, ça se bouscule, mais ça c'est peut-être aussi la faute aux mojitos et autres caipirinhas ingurgités depuis le fameux coups de fil libérateur...

Ce que je perds, ce que je gagne ? je gagne beaucoup et je perds un peu forcément.


*Extrait de "La vie te va bien" - Kent :

La ville entière t'ouvre les bras
Le monde entier te tend la main
Tu te sens partout chez toi
Tu reviens

Posté par fruit à 14:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Des ailes t'avaient poussé au creux des reins*

    Mais tu ne nous en diras pas plus sur ce nouveau job qui te donne des ailes? Fais moi rêver, il faut que je saute le pas.

    Posté par Béa, 12 septembre 2006 à 16:32 | | Répondre
  • C'est un peu compliqué Béa... disons que je reste dans le même domaine mais que je pars au soleil, sous le ciel protecteur de ma Provence bien-aimée !
    Je ne supportais plus mon travail et c'est justement ça qui m'a porté... Si tu en as envie, il ne faut pas hésiter à sauter le pas, le changement donne des ailes, crois moi.

    Posté par Fruit, 13 septembre 2006 à 14:00 | | Répondre
Nouveau commentaire